Tout savoir sur les probiotiques

Les probiotiques sont définis comme des « micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels » selon l’OMS.

LA SANTÉ COMMENCE DANS L’INTESTIN…

Saviez-vous que le corps humain est composé majoritairement de bactéries ? On en compte plusieurs centaines de milliards et environ 500 espèces différentes !

Le microbiote, ou flore intestinale, représente l’ensemble des micro-organismes vivant dans l’intestin. La qualité du microbiote est directement liée à la santé. En effet, de nombreuses pathologies se développent en cas de dysbiose intestinale, c’est-à-dire quand la symbiose (l’équilibre entre les bactéries) se rompt. On peut citer les problèmes de digestion (ballonnements, constipation, diarrhée), les maladies inflammatoires chroniques (maladie de Crohn, rectocolite hémorragique) mais aussi le diabète, l’obésité et certains cancers.

Si notre microbiote se constitue principalement à la naissance, il se renouvelle au cours de notre vie. Il est donc amené à être modifié suivant notre alimentation et notre hygiène de vie.

QU’EST-CE QUI ENTRAÎNE UN DÉSÉQUILIBRE DE LA FLORE INTESTINALE ?

La composition du microbiote peut être chamboulée, entraînant alors de multiples symptômes, principalement d’ordre digestif mais pouvant aussi se manifester par des migraines ou de l’eczéma, par exemple. Parmi les causes, on peut retrouver :

  • Une prise d’antibiotiques
  • Une infection récente
  • Un déficit immunitaire
  • Une alimentation déséquilibrée
  • Un déséquilibre hormonal
  • Un manque de sommeil
  • Un stress chronique

LES FONCTIONS DES PROBIOTIQUES AU SEIN DE L’ORGANISME

Ces bactéries bénéfiques à notre flore intestinale jouent un rôle de défense contre les « mauvaises » bactéries. Suivant les souches utilisées, les effets peuvent être :

  • Amélioration de la digestion et du transit intestinal
  • Réduction des ballonnements (L. acidophilus)
  • Synthèse vitaminique (en particulier les vitamines B9, B12 et K)
  • Absorption des nutriments
  • Restauration de la flore intestinale après un traitement antibiotique
  • Prévention de la porosité intestinale
  • Amélioration du syndrome de l’intestin irritable (B. infantis)
  • Renforcement du système immunitaire (L. casei)
  • Régulation de la réponse allergique
  • Réduction des phénomènes inflammatoires
  • Opposition à la colonisation par les bactéries pathogènes
  • Perte de poids (L. gasseri)
  • Prévention des infections vaginales (L. crispatus)
  • Traitement de l’eczéma
A SAVOIR

Les probiotiques ne font que transiter par le tube digestif sans le coloniser. Leur temps de passage est donc court mais ils n’en restent pas moins efficaces, à la condition d’en prendre quotidiennement.

SOURCES NATURELLES DE PROBIOTIQUES

Les probiotiques se retrouvent naturellement dans certains aliments ayant subi une fermentation.

  • Yaourt
  • Kéfir
  • Légumes lacto-fermentés
  • Levain naturel
  • Kimchi
  • Tempeh
  • Pollen frais (pollen de Ciste ♥︎)

Toutefois, leur quantité n’est pas mesurée et les souches présentes sont la plupart du temps uniques. Ces aliments restent très intéressants à consommer, mais il faut garder à l’esprit que cela n’a rien à voir avec un complément alimentaire en terme de dosage.

COMPLÉMENT ALIMENTAIRE : SUR QUELS CRITÈRES CHOISIR SES PROBIOTIQUES ?

Chaque microbiote est unique, d’où le fait qu’un bon probiotique est un probiotique adapté à votre flore intestinale ! Il n’existe pas de produit magique et ce n’est pas parce qu’un probiotique est inefficace sur vous qu’il est de mauvaise qualité, mais parce qu’il ne vous convient tout simplement pas (et conviendra peut-être à votre voisin).

VOICI LES PARAMÈTRES À PRENDRE EN COMPTE AVANT DE FAIRE VOTRE CHOIX

Identifier la/les souche(s) en fonction de la cause à traiter

Comme nous l’avons vu, chaque souche a un/des rôle(s) précis et suivant le problème à traiter, les souches efficaces seront différentes.

S’assurer qu’il s’agisse de bactéries vivantes

Les laboratoires optent pour diverses méthodes de conservation en fonction des souches encore une fois. Assurez-vous simplement auprès de la marque que les tests nécessaires ont été effectués pour garantir une viabilité des probiotiques !

Cibler un dosage suffisant

Entre 20 et 40 milliards est une bonne fourchette pour garantir une certaine efficacité. En prendre plus ne serait pas utile et vous coûterait cher !

Préférer un complexe plutôt qu’une souche isolée

Vous remarquerez que les probiotiques sont souvent vendus en association de plusieurs souches car elles fonctionnent en synergie.

Choisir une gélule gastro-résistante

Les gélules transitent par le tube digestif et doivent faire face à l’acidité de l’estomac pour atteindre l’intestin dans leur intégralité. Faites donc le choix de gélules gastro-résistantes.

LES PROBIOTIQUES QUE JE VOUS RECOMMANDE

Marques naturelles et engagées, voici mes recommandations.

Premium Probiolac 120M UFC AavaLabs (2 gélules)
Probiolac 60M UFC AavaLabs (2 gélules)

En tant que partenaire AavaLabs, vous bénéficiez de -10% sur votre commande avec le code CLAIRE10.

Probio+ 30M UFC Apyforme (2 gélules)

Profitez de -20% sur Apyforme avec le code NUTRI1.

POSOLOGIE

Je vous conseille de prendre vos probiotiques le matin à jeun environ 20 minutes avant le petit-déjeuner. Enfin, gardez à l’esprit qu’il ne s’agit pas d’une cure mais d’un traitement inscrit dans la durée : 6 mois sont le minimum !

DOIT-ON S’ATTENDRE À DES EFFETS INDÉSIRABLES ?

Généralement, on retrouve peu d’effets secondaires suite à la prise de probiotiques. Toutefois, l’ingestion de ces petites bactéries peut parfois engendrer quelques inconforts digestifs tels que diarrhée ou ballonnements chez les personnes sensibles. Mais le seul moyen de le savoir tout en prévenant ce risque, c’est de tester en y allant progressivement pour laisser le temps à votre corps de s’accoutumer ! Écoutez-vous toujours et si les désagréments persistent, stoppez la prise.

J’espère que cet article vous aura aidé dans le choix de vos probiotiques. Une analyse plus poussée et personnalisée pourra toujours mieux vous aiguiller dans ce choix et il est important d’en parler avec un professionnel de santé.

A TRÈS VITE,
CLAIRE ♡
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *