M
 

Que manger pour avoir une belle peau ?

par | Juin 12, 2024 | Blog, Santé | 0 commentaires

Bienvenue dans ce nouvel article. Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de la santé de la peau. On ne va pas se mentir, même si cela peut paraître anodin pour certaines, les problèmes de peau peuvent véritablement complexer et rabaisser l’estime et la confiance en soi, surtout lorsqu’ils persistent à l’âge adulte. Et croyez-moi, de nombreuses femmes sont concernées par les problèmes de peau, que ce soit de l’acné, de l’eczéma, du psoriasis, de la rosacée, etc.

Dans cet article, je ne vais pas aborder toutes les pathologies de la peau (ce serait bien trop long !) et l’idée, c’est surtout de vous donner quelques conseils d’ordre pratique pour améliorer la qualité de votre peau, retrouver une peau plus saine, un teint plus lumineux et éliminer les imperfections cutanées.

Tout d’abord, il est important de prendre conscience que les problèmes de peau sont devenus très fréquents aujourd’hui, dans nos sociétés modernes. On peut déplorer plusieurs causes comme la pollution environnementale, l’alimentation industrielle qui est omniprésente, le stress, l’utilisation de cosmétiques et de produits ménagers toxiques, la contamination de l’eau qui sort de nos robinets, le manque de sommeil, les modes de vie sédentaires, etc.

Dans cet article, je ne vais pas vous faire un laïus sur les différents types de peau (sèche, grasse, mixte), ni débattre sur les problématiques environnementales ou sur l’importance de faire du sport pour la santé… ce sont des choses que vous savez déjà ! Je vais m’en tenir aux solutions puisque c’est ce qui vous intéresse le plus, en toute logique.

Mais juste avant, j’aimerais revenir sur les 6 causes majeures des problèmes de peau, puisque c’est en comprenant les mécanismes qui sont à l’œuvre dans ces différentes causes que vous pourrez ainsi changer en mettant en place les solutions dont je vais vous parler.

Les 6 facteurs susceptibles de créer ou d’aggraver les problèmes de peau

  • L’inflammation de bas grade

L’inflammation de bas grade (une inflammation chronique et silencieuse) est fortement impliquée dans le développement des problèmes de peau, en particulier l’acné, car elle favorise la production de sébum, a tendance à obstruer les pores de la peau et à provoquer des rougeurs ou encore de la rosacée.

Les problèmes de peau sont de toute évidence des pathologies inflammatoires donc il est normal qu’ils soient exacerbés en cas d’inflammation chronique. C’est aussi le cas de l’eczéma et du psoriasis qui sont deux autres pathologies cutanées inflammatoires que je ne vais pas détailler aujourd’hui.

Notez aussi que l’inflammation contribue au vieillissement cutanée prématuré. Elle a tendance à accélérer la dégradation du collagène et de l’élastine, des protéines responsables de l’élasticité de la peau.

  • L’excès de sucre

La consommation excessive de sucre et de glucides simples augmente le taux d’insuline dans le sang de manière chronique, ce qui peut générer ou aggraver une inflammation, mais aussi augmenter la sécrétion de sébum favorisant là encore l’acné 

  • Les déséquilibres hormonaux

Un excès d’androgènes, qui sont des hormones sexuelles masculines également présentes en faibles quantités chez la femme. Ces hormones, lorsqu’elles sont présentes en excès, stimulent anormalement la production de sébum, et donc obstruent les pores et favorisent l’acné. C’est notamment un cas de figure que l’on retrouve chez les femmes atteintes de SOPK.

On peut aussi mentionner le déséquilibre entre œstrogène et progestérone. À savoir que les fluctuations hormonales sont normales au cours du cycle menstruel. Cependant, un déséquilibre chronique entre les œstrogènes et la progestérone peut là encore déclencher de l’acné à l’âge adulte.

Vous faites peut-être partie de ces femmes qui déclenchent une acné temporaire avant et pendant vos règles, par exemple. C’est parce que le taux de progestérone est plus élevé à ce moment-là du cycle par rapport aux œstrogènes. Autre exemple : est-ce qu’on vous a déjà prescrit la pilule pour enlever votre acné d’ado ? C’est parce que les pilules contraceptives contiennent des œstrogènes qu’elles ont cette action anti-acné ! Bien sûr, l’idée n’est pas de prendre la pilule pour soulager vos problèmes de peau. Ce n’est pas une solution. En revanche, en rééquilibrant vos hormones naturellement (et je vais vous présenter des solutions pour cela dans la suite de cet article), vous allez pouvoir retrouver des cycles plus harmonieux et moins de fluctuations hormonales.

  • Le stress

Le cortisol, que l’on appelle aussi hormone du stress, peut augmenter la production de sébum et aggraver l’inflammation de la peau, ce qui peut favoriser l’apparition de l’acné. Par ailleurs, le stress chronique peut aussi perturber l’équilibre hormonal.

  • Le manque d’hydratation

L’eau représente 70% de notre corps et contribue largement à la santé des métabolismes et au fonctionnement de nos organes, dont la peau fait partie.

Un manque d’hydratation peut bien sûr entraîner une peau sèche et terne, mais il est aussi intéressant de savoir que les glandes sébacées ont tendance à produire plus de sébum lorsque la peau est déshydratée pour justement compenser le manque d’hydratation… donc l’effet est doublement négatif pour la qualité de votre peau !

  • Les polluants et les perturbateurs endocriniens

Les particules fines présentes dans l’air en raison de la pollution atmosphérique peuvent pénétrer dans les pores de la peau, déclencher une inflammation cutanée et favoriser le vieillissement prématuré de la peau.

On peut également citer les métaux lourds comme le plomb ou le mercure, les pesticides et les perturbateurs endocriniens qui interfèrent avec le fonctionnement normal de nos hormones. Et enfin, les phtalates et les parabènes qu’on peut retrouver dans de nombreux soins pour la peau et produits cosmétiques.

Quelles solutions contre l’acné et les autres problèmes de peau ?

Maintenant que l’on a vu les grands facteurs pouvant déclencher ou aggraver les problèmes de peau, je vais vous présenter toutes les solutions que vous pouvez mettre en place pour retrouver une jolie peau, éclatante et en pleine santé.

Parmi ces solutions, je vais vous parler de l’alimentation idéale quand on a des problèmes de peau, de l’hydratation (et vous allez voir qu’il ne s’agit pas uniquement de boire de l’eau, mais qu’il existe d’autres solutions pour hydrater sa peau !), des compléments alimentaires utiles lorsque vos problèmes de peau persistent et que vous ne souhaitez pas passer par les médicaments comme le Roaccutane, et enfin les plantes naturelles réputées pour leurs vertus sur la peau. Donc c’est parti !

L’alimentation : l’extérieur est le reflet de l’intérieur

  • Une alimentation anti-inflammatoire

Il est évident de rappeler que les légumes et les fruits sont riches en vitamines, minéraux et antioxydants essentiels pour la santé de la peau. Il en va de même pour les poissons gras (saumon, truite, maquereau, sardine, thon, hareng, morue) riches en acides gras oméga-3, qui contribuent à réduire l’inflammation, avec une préférence pour les petits poissons moins contaminés. Les avocats sont une excellente source végétale d’acides gras oméga-9.

Vous pouvez également miser sur les aliments riches en vitamine C, qui contribue à la synthèse de collagène et vous en retrouvez entre autres dans les agrumes, les kiwis, les poivrons et les légumes verts.

Le zinc est également un minéral important pour la santé de la peau et la régulation du sébum. Vous retrouvez du zinc dans les fruits de mer, les huîtres, les volailles, les graines de courge, les céréales complètes et les légumineuses.

  • Une alimentation garante de l’équilibre hormonal grâce à l’indice glycémique

Je vous renvoie à mon article sur l’indice glycémique afin de comprendre pourquoi il est fondamental d’adopter une alimentation à IG bas pour conserver une bonne santé.

  • Réduire le sucre, les acides gras oméga-6 et les produits industriels

Le sucre et l’excès d’oméga-6 contribuent à l’inflammation chronique, y compris dans la peau. Rien qu’en réduisant sa consommation de sucre, on peut déjà réguler l’acné ! 

Bien hydrater sa peau

  • Boire suffisamment

L’eau est essentielle pour maintenir la souplesse et l’élasticité de la peau. Assurez-vous de boire suffisamment d’eau tout au long de la journée, idéalement par petites gorgées en dehors des repas pour éviter la dilution des enzymes digestives. En revanche, il est inutile de boire 3l d’eau non plus ! 1,5l répartis sur la journée suffisent.

  • Appliquer de l’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est une substance naturellement présente dans la peau et joue un rôle crucial dans son hydratation, sa fermeté et son élasticité. On le connaît surtout pour les injections que l’on peut faire en médecine esthétique pour rajeunir la peau ! Quelles sont ses propriétés ?

L’acide hyaluronique peut absorber jusqu’à 1000 fois son poids en eau, donc je vous laisse imaginer sa capacité d’hydratation ! L’acide hyaluronique contribue aussi à améliorer l’élasticité et la fermeté de la peau. Il donne l’apparence d’une peau plus jeune, repulpée et donc plus rebondie. Ses propriétés hydratantes font aussi de lui un allié contre l’inflammation et les irritations cutanées. On peut retrouver de l’acide hyaluronique dans certains cosmétiques, dont des produits complètement naturels pour repulper la peau. On peut également avoir recours aux injections. 

Les 5 compléments alimentaires conseillés

Le zinc est un minéral essentiel qui joue un rôle important dans la régulation de la production de sébum et dans la cicatrisation de la peau. Des études ont montré que les suppléments de zinc peuvent réduire l’inflammation et l’apparition de l’acné.

Les acides gras oméga-3, présents dans les poissons gras mais aussi dans certaines huiles végétales comme l’huile de lin, ont des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent aider à réduire l’acné.

Les probiotiques peuvent également être très utiles pour améliorer le microbiote cutané et soulager les problèmes de peau. Pour ma part, je consomme depuis des années les probiotiques French Glow de chez Aime Skincare et j’ai vraiment noté une différence sur la qualité de ma peau depuis que je les prends !

C’est une protéine qui constitue une part importante du tissu conjonctif de la peau, qui aide à maintenir la fermeté et l’élasticité de la peau. Avec l’âge et ce dès 25 ans, la production de collagène diminue naturellement donc il peut être intéressant de consommer du collagène, soit par le biais de l’alimentation (parties gélatineuses des viandes, bouillon d’os…) soit par des suppléments. Je prends également le collagène Cacao Glow de chez Aime Skincare qui a un délicieux goût de chocolat chaud, en plus d’apporter les vertus du collagène.

C’est un cofacteur nécessaire à la synthèse du collagène. Elle est par ailleurs antioxydante, cicatrisante (donc assez utile quand on a des cicatrices d’acné !) et protectrice contre les rayons UV.

Les plantes recommandées en cas de problèmes de peau

Elle est connue pour ses propriétés apaisantes et anti-inflammatoires. Je conseille régulièrement le gel d’aloe vera pour calmer les coups de soleil, l’intestin irritable mais on peut tout aussi bien l’appliquer directement sur la peau pour réduire les rougeurs cutanées.

On connaît aussi cette plante sous le nom de souci. Le calendula possède des propriétés apaisantes et cicatrisantes. On peut appliquer de l’eau florale ou de l’huile de calendula directement sur la peau en guise de soin.

Elle est connue pour ses propriétés antibactériennes et antiseptiques. Elle peut être appliquée localement en petite quantité sur les boutons pour les faire partir plus vite. Attention car, comme toutes les huiles essentielles, elle est extrêmement concentrée et puissante !

C’est une plante purifiante qu’on utilise aussi pour traiter les problèmes de peau, y compris l’acné. Elle contribue à réduire les éruptions cutanées, rend la peau plus saine et améliore globalement sa qualité.

J’espère que ces solutions vous aideront à mieux gérer vos problèmes de peau. N’hésitez pas à m’écrire en commentaire pour me dire ce qui a fonctionné sur vous !

Belle semaine à vous et à bientôt.

*Certains liens peuvent être affiliés. Cela n’affecte en rien l’authenticité de mes partages. Si vous souhaitez vous procurer un produit, je vous encourage à passer par mon lien afin que le site me reverse une petite commission. Le prix ne change pas pour vous, et en faisant cela, vous m’aidez à faire perdurer le blog.

Vous pourriez aussi aimer…

Les bénéfices secondaires des TCA

Les bénéfices secondaires des TCA

Bonjour à tous, Dans ce nouvel article, j'ai envie de vous parler des bénéfices secondaires qui accompagnent souvent les troubles des conduites alimentaires. Les bénéfices secondaires sont les gains psychologiques non intentionnels que les individus atteints de TCA...

Comment se sevrer du sucre ?

Comment se sevrer du sucre ?

Le sucre est partout et le plus grand fléau, c’est le sucre caché. Il est responsable de nombreux problèmes de santé : prise de poids, diabète de type 2 (+ de 3,5M de personnes traitées !) troubles hormonaux, stress chronique, dérèglement du microbiote, troubles de...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Claire Poncet

Diététicienne-nutritionniste, professeure de yoga et créatrice de contenus digitaux, je vous accompagne vers une relation plus saine et sereine avec votre corps.